Parmi mes lectures

Le dernier des valerius

Henry James

La nièce du narrateur vient d'épouser un conte italien, amoureux des antiquités, les vraies, qui subventionne l'exhumation d'une statue de Minerve. L’œuvre d'art, ou plutôt la déesse, devient la rivale de la jeune femme, qui va tout simplement cesser d'exister pour le conte.

Mais la complication en haine d'une passion extrême ne manque pas d'arriver, que l'objet du transport soit mortel ou non.

La déesse n'est-elle pas le passé, quand la jeune femme est le présent et l'avenir ? On ré-inhume la déesse en grande pompe et la jeune femme retrouve son mari.

Jeu de planètes

J'ai conçu un logiciel de simulation de planètes. Des planètes évoluent dans un espace rectangulaire, peuvent se rencontrer, fusionner, ou exploser si elle dépassent la masse critique.

Ce jeu ne comporte aucune compétition mais est purement contemplatif et solitaire, un peu comme le jeu de la vie de John Horton Conway. Il consiste à observer le comportement de la population de planètes dans le temps.

L'intérêt de ce logiciel est surtout pédagogique: