Le neveu de Rameau

Denis Diderot

Ce court roman se situe dans le contexte des encyclopédistes. Certains groupes mondains se moquaient des encyclopédistes, et il semble que Jean-Philippe Rameau, le compositeur, faisait partie d'un tel groupe.

Ce roman est une réponse du berger à la bergère dans lequel Diderot discute avec le neveu du compositeur.

Cela avait peut-être une saveur particulière à l'époque mais, personnellement, je ne l'ai pas gouté. Peut-être que le roman a mal vieilli, comme on dit, ou plutôt que l'ambiance n'y est plus, trois siècles plus tard.

Ce roman, qui est écrit comme un dialogue, s'il n'est pas une pièce de théatre, a pourtant été joué au théatre, notamment par Michel Bouquet, je ne sais dans quel rôle, celui de Diderot ou du neveu de Rameau.

Ayant apris cela lors d'une émission de télévision où était invité le comédien, j'ai poursuivi la lecture du roman en imaginant entendre sa voix, ce qui a notablement amélioré le plaisir de ma lecture. Le neveu de Rameau avait pris l'attrait d'un Sganarel ou d'un Armand.