La tentation de saint Antoine

Gustave Flaubert

Je n'ai pas aimé ce livre. J'ai eu l'impression de lire les délires d'un fainéant sous-alimenté. Comme je ne veux pas décourager le lecteur, je vous présente ci-dessous la présentation que Wikipedia fait de ce roman historique.

Hanté dès 1835 par ce thème que le Caïn de Byron et le Faust de Goethe avaient déjà illustré, Flaubert écrivit trois versions de ce long poème cosmique où l'anachorète de la Thébaïde dialogue avec des apparitions successives.
 
Antoine, évoquant les souvenirs trop vivaces de son passé, connaît à nouveau les tentations démoniaques : des visions de luxure, les séductions du pouvoir ou de la volupté le sollicitent. Plus troublante encore est l'apparition de son disciple, Hilarion, qui lui présente « tous les dieux, tous les rites, toutes les prières, tous les oracles », soulignant les contradictions des Écritures.
 
Et quand, sous le nom de Sciences, le démon dévoile à Antoine les secrets de l'univers, l'anachorète aspire un moment à se fondre dans la matière dont il aperçoit l'extraordinaire foisonnement. Mais, dans le disque du soleil qui se lève, resplendit le visage du Christ.
 
Alliance originale de l'évocation du monde gréco-latin du IVe siècle et de l'énoncé des théories modernes, cette œuvre symbolique contient des tableaux d'une grande beauté plastique.

Article complet de Wikipedia